NaWaTech


Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail
Systèmes naturels et technologiques de traitement des eaux pour mitiger le manque d’eau dans les zones urbanisées de l’Inde

Fin de la station BRM-RSD dans la zone de Amanora (Pune, Inde)

La croissance démographique, l’urbanisation, l’augmentation de l’industrialisation et une importante hausse de la consommation d’eau exercent des pressions accrues sur les ressources en eau. Par conséquent, assurer un approvisionnement en eau et un assainissement adéquats, surtout dans les zones urbaines, constitue un défi pour les gouvernements du monde entier.

Dans le but de faire face au manque d’eau dans les zones urbaines, il devient nécessaire de changer le paradigme en remplaçant la gestion conventionnelle de l’eau par une approche intégrée. Cette approche intégrée devra comprendre des actions telles que : (i) l’intervention sur tout le cycle hydrologique urbain, (ii) l’optimisation de l’usage de l’eau moyennant la réutilisation des eaux usées et la prévention de la pollution des sources d’eau douce, et, (iii) la priorisation des systèmes naturels et techniques de petite taille, qui sont flexibles, rentables et qui requièrent un faible coût d’exploitation et de maintenance.

Dans ce contexte, NaWaTech apparaît comme un projet collaboratif indo-européen qui poursuit l’exploration, l’évaluation et l’amélioration du potentiel des différents systèmes naturels et technologiques de traitement des eaux en vue d’améliorer leur rendement et leur fiabilité dans le contexte indien, pouvant ainsi faire face au manque d’eau dans les zones urbaines de l’Inde.

NaWaTech a développé une approche intégrée de la gestion de l’eau pour faire face au manque d’eau dans les zones urbaines de l’Inde, grâce à des systèmes naturels et technologiques de traitement des eaux.

Le concept « NaWaTech » repose sur l’usage optimisé des différents flux d’eau urbaine à travers la gestion, le traitement et la réutilisation de chacun d’entre eux grâce aux systèmes naturels ou technologiques, en tenant compte de la nature et du différent degré de pollution des flux d’eau à traiter, de l’usage postérieur que l’on prétend faire de l’eau traitée, etc. Cette approche holistique contribue à la réduction de l’empreinte écologique de l’eau et à améliorer le fonctionnement du cycle local de l’eau de manière rentable, en améliorant la qualité de l’eau superficielle et en rétablissant le niveau des eaux souterraines.

Ainsi, NaWaTech propose plusieurs systèmes de traitement, tant naturels que technologiques, dans plusieurs localisations urbaines de l’Inde (Pune et Nagpur, Maharashtra) tels que des zones humides artificielles, la filtration de rives, les traitements anaérobiques, les parois vertes, etc. Concrètement, BIOAZUL a assuré la conception, l’installation, la mise en service, l’exploitation et la supervision d’un système composé d’un réacteur séquentiel à alimentation discontinue (RSD) et d’un bioréacteur à membrane (BRM), dans la ville de Pune.

Résultats obtenus
  • Optimisation des composantes et des processus des systèmes de traitement des eaux proposés, en assurant ainsi un bon fonctionnement dans le contexte indien.
  • Conception, installation, mise en service, exploitation et supervision de 6 systèmes de traitement des eaux, 4 à Pune et 2 à Nagpur. Lesdits systèmes sont installés à des endroits stratégiques pour leur diffusion postérieure : lotissements de construction nouvelle, bureaux gouvernementaux, résidences d’étudiants, musées ou parcs municipaux, entre autres. Environ 4000 personnes bénéficieront de l’eau traitée par ces systèmes, réduisant ainsi leur dépendance vis-à-vis de l’établissement public municipal d’approvisionnement.
  • Création d’une « communauté de travail » (CoP) au sein de laquelle des alliances ont été créées entre plusieurs types d’organisation impliquées dans la gestion de l’eau (représentants de citoyens, chercheurs, prestataires, autorités, etc.), pendant et après la fin du projet. Le travail est axé sur des activités de recherche et de diffusion en fonction des problèmes et des besoins locaux.
  • Kit de matériels de support (NaWaKit), qui comprend tous les documents de diffusion produits dans le cadre du projet (notes techniques, études de cas, recommandations législatives, etc.), ainsi que d’autres documents destinés aux professionnels du secteur. (Disponible ici).
  • Ateliers de travail et séminaires internationaux, intégration de l’approche « NaWaTech » dans les programmes universitaires, échange d’étudiants entre organisations d’Europe et de l’Inde, production de documents de diffusion (newsletters, brochures, posters, vidéos, etc.) et organisation d’une conférence finale du projet.

Données du projet

  • Site internet : http://www.nawatech.net/
  • État : En cours
  • Programme de financement : 7e programme-cadre
  • Contrat no : 308336
  • Durée : 1er juillet 2012 – 31 décembre 2015 (42 mois)
  • Budget : 1 768 557,39 € (financement UE : 1 435 792,14 €)
  • Plus de renseignements : CORDIS-NaWaTech
  • Consortium:

TTZ (Allemagne) SEECON (Suisse) BOKU (Autriche) UPC (Espagne) BIOAZUL (Espagne)
IRIDRA (Italie) KRE_TA (Allemagne) NEERI (Inde) ESF (Inde) IWWA (Inde)
SERI (Inde) VEIPL (Inde) MJP (Inde) PMC (Inde)

 

Invalid Displayed Gallery

Related Post

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.

ACEPTAR
Aviso de cookies