TREAT & USE


Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail
Traitement sûr et efficace pour la réutilisation des eaux usées dans la production agricole

À travers le travail de six PME européennes des secteurs techniques et agricoles et un centre de recherche, le projet « TREAT&USE » a essayé et divulgué la viabilité économique et technique d’une méthode efficace pour le traitement des eaux usées et la réutilisation directe de l’eau et des nutriments issus de la production agricole, à des coûts minimums d’exploitation et de maintenance.

Técnico trabajando en el proyecto

Technique de travail en le projet

Le projet était fondé sur les bons résultats techniques et scientifiques obtenus de deux projets européens réalisés (PURATREAT & WACOSYS) en rapport avec le traitement des eaux usées, les technologies de réutilisation, la fertirrigation et les systèmes de contrôle.
Le bioréacteur à membrane (BRM) de PURATREAT a fonctionné de manière satisfaisante parvenant à atteindre une réduction énergétique importante (90 % de moins que les systèmes d’osmose inverse). Les prototypes de BRM, testés à échelle de laboratoire, ont généré un effluent qui n’est pas apte à la consommation mais excellent comme option pour l’irrigation et la fertilisation (puisqu’il est riche en nutriments, tels que l’azote et le phosphore, et sans pathogènes). Chez WACOSYS, l’usage pour la production agricole des eaux usées épurées a été appliqué et mis sous contrôle de manière satisfaisante.

Un prototype précommercial a été construit et mis en fonctionnement dans le cadre du projet TREAT&USE ; il combine le traitement de quantités substantielles d’eaux usées urbaines grâce à un système BRM et l’application directe de manière sécurisée de l’effluent dans l’irrigation et la fertilisation de cultures agricoles. Ainsi, le projet a permis de démontrer les connaissances acquises et les outils générés chez PURATREAT et WACOSYS et de les mettre à profit.

TREAT&USE permet l’usage des eaux usées pour la fertirrigation conformément aux exigences imposées par le DR 1620/2007.

Pour mesurer la performance et la rentabilité de cette technologie, le prototype précommercial était équipé d’une unité de rétroaction avec un contrôle automatique basé sur des capteurs au sol.

OBJECTIFS :

  • Fournir une solution technologique sure pour la réutilisation des eaux usées dans la production agricole.
  • Développement d’une approche permettant la réutilisation des eaux usées et la récupération des nutriments.
  • Développement et essai d’un prototype précommercial pour le traitement et l’application des eaux usées dans la production agricole.
  • Identifier les nutriments nécessaires au sol à travers des capteurs et adapter la dose d’eau usée traitée nécessaire en temps réel.
  • Évaluation des bénéfices et des risques potentiels de ce prototype pour l’environnement et la santé humaine.
  • Réduire la consommation énergétique d’un bioréacteur BRM à une valeur de 1 kWh/m3.
RÉSULTATS OBTENUS :
  • Les résultats de la production de cultures et le rendement sont équivalents si nous utilisons des eaux usées traitées et de l’eau claire.
  • L’usage d’une source d’eau alternative pour l’irrigation nous permet d’économiser de précieuses ressources en eau (telles que les nappes souterraines).
  • Les faibles teneurs en pathogènes dans l’eau et dans les fruits prouvent la fiabilité de la technologie TREAT&USE pour la réutilisation des eaux usées dans l’agriculture.
  • Le prototype peut être conçu à plus grande échelle pour obtenir des taux de production plus grands, étant donné qu’il est faisable de l’utiliser dans l’industrie alimentaire.
  • Il est techniquement possible d’utiliser directement les eaux usées du réseau du tout-à-l’égout et de la doter de la qualité requise par la législation.
  • L’usage des eaux usées réduit les nécessités de fertilisant supplémentaire ; dans le cas de la plantation de tomates du projet TREAT&USE, aucun fertilisant supplémentaire n’a dû être utilisé.
  • La facilité de maintenance ainsi que le contrôle automatique facilitent l’exploitation du système par les utilisateurs, sans nécessité de disposer d’une grande expertise technique.

Données du projet

  • Site internet : www.treatanduse.eu
  • État : Terminé
  • Programme de financement : 7e programme-cadre
  • Contrat no : 311943
  • Durée : 1er Juin 2012 – 30 Novembre 2014 (30 mois)
  • Budget : 1 336 990,64 € (financement UE : 99 858,00 €)

Consortium

BIOAZUL (Espagne)

HYDRO (Allemagne)

ISITEC (Allemagne)

PESSL (Autriche)

SMS (Royaume-Uni)

TTZ (Allemagne)

GUADECOL (Espagne)

Related Post

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.

ACEPTAR
Aviso de cookies